Choux blanc : Le chou blanc qui est une variété du chou pommé a été consommé très tôt dans l’histoire. Il est dérivé du chou en branche qui était alors cultivé du bassin méditerranéen à la côte Atlantique. 

 

Choux de Pontoise : la grosse pomme dense violacée du chou de Pontoise (Val-d’Oise), variété rustique et hivernale, est à nouveau cultivée sur les lieux mêmes ou dans les alentours, immortalisés par le peintre Camille Pissaro (1830 – 1903). Le chou, dès la plus haute Antiquité, fut apprécié par la médecine car on lui prêtait entre autres vertus, celle d’empêcher l’ivresse. On précise même qu’il combat l’insomnie, rend les enfants robustes, calme les maux de tête et soulage les arthritiques. Aujourd’hui, on l’apprécie pour ses fibres et parce qu’il est peu calorique.

 

Chou pointu / Chou nouveau : Il a une forme particulière, d’où son nom, et est particulièrement tendre et doux au goût. Le cœur de ce chou est particulièrement délicieux cru en salade, et pour les personnes sensibles, il est beacoup plus digeste que les autres espèces de chou. Toutes les sortes de choux actuellement cultivées ont pour ancêtre commun une plante vivace que l’on rencontre sur les côtes de la Manche et de la mer du Nord. Connu dans toute l’Europe, cette variété sélectionnée avec sérieux est, de toutes celles que nous connaissons, réellement la meilleure. Si la plupart des espèces de choux sont difficile à digérer, il n’en va pas de même pour ce chou. 

 

Choux rouge  : Le chou rouge est une forme de chou cabus – la plupart du temps de couleur pourpre – aux propriétés culinaires et chimiques diverses. La couleur de ses feuilles peut varier selon l’acidité du sol. Cuisiné, le chou rouge tournera normalement au bleu. Pour maintenir une couleur rouge, on peut l’arroser de vinaigre ou au jus naturellement acide.

 

Choux-fleur : Il s’agit d’une variété du chou commun (Brassica oleracea), issue de plusieurs siècles de sélection. Le chou-fleur est une plante herbacée bisannuelle qui produit une boule blanche tendre et compacte. Cette boule est un méristème, un organe pré-floral qui, si on le laisse évoluer continue sa croissance en tiges florales qui porteront des fleurs jaunes ou blanches, typiques du genre Brassica, puis finalement les graines. Le méristème est récolté avant que le chou ne passe au stade de la floraison, sans quoi il devient impropre à la consommation. Le nom courant de chou-fleur porte à confusion, car la partie que l’on consomme n’est pas une fleur.

 

Choux romanesco : Le chou romanesco, originaire de Rome est aussi  appelé : brocoli à pomme ou chou-fleur à tourelles. Il ressemble à la fois au brocoli et au chou-fleur; sa saveur est douce et sucrée. Il est cultivé en France depuis 1990. 

 

Choux portugais : les Portugais en raffolent, c’est d’ailleurs à Noël qu’ils en consomment le plus, accompagné de morue ou dans la traditionnelle soupe aux choux portugaise, le Caldo Verde. 

 

Conservation : Se conserve au moins 1 semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur. Se congèle une fois blanchi.

 

Trucs et astuces :  

Des problèmes pour digérer le chou ? Faites, quelque soit le choux, en premier blanchir quelques minutes à grande eau et à découvert, égouttez-le, jetez l’eau et poursuivre la cuisson selon la recette choisie. Ce blanchiement élimine une bonne partie des composés soufrés qui le rendent difficiles à digérer.

Rafraîchissez-le à l’eau glacée afin d’arrêter la cuisson et garder la belle couleur verte du légume. Une cuisson courte préserve les vitamines du chou, le rend plus digeste et augmente sa saveur !

 

Choux-fleur :

Préparez-le : Coupez les bouquets de chou-fleur et faites le cuir en 10-15 minutes dans un grand volume d’eau bouillante (modérément salée).

À la vapeur, comptez 5-10 minutes de cuisson.

Et pour éviter les odeurs de cuisson du chou-fleur, ajouter un quignon de pain dans l’eau de cuisson.

Astuce : Pour que le chou-fleur garde sa couleur blanche et ne devienne pas grisâtre une fois cuit, il vous suffit de le mettre la tête en bas pendant la cuisson !

 

Choux romanesco :

Préparez-le : Otez les feuilles et le trognon du chou et coupez les bouquets. Lavez-les bien sous l’eau.
Congelez-le : une fois blanchi quelques minutes dans de l’eau de bouillante, se congèle très bien.
Cuisinez-le : cuit à la vapeur, en salade, à croquer en apéritif… Son goût et son aspect original sont particulièrement appréciés par les enfants.

 

Choux rouge ou blanc / Choux vert – Chou pointu / chou nouveau :

Préparez-le : ôtez les feuilles extérieures dures et abimées. Coupez les grosses nervures et retirez le trognon, et lavez le bien sous l’eau. Coupé, il doit être conservé dans un sachet en plastique au réfrigérateur.

 

Nutrition :

Choux romanesco :

Comme les brocoli et le chou-fleur, le chou romanesco fait partie des aliments les plus recommandés contre le vieillissement et les maladies graves.

 

Choux-fleur :

Le chou-fleur est parfait pour ceux et celles qui surveillent leur ligne, car il est très peu calorique. Gorgé de fibres, il a la vertu de provoquer rapidement une sensation de satiété, permettant ainsi de combler les grandes faims. Cette richesse en fibres, associée à la présence de sucres rares au pouvoir laxatif, fait de ce légume un stimulateur très efficace du transit intestinal. Ceux qui ont les intestins délicats prendront toutefois soin de le consommer blanchi et recuit dans une eau différente de la 1ère.

 

Choux blanc :

Le chou représente un précieux légume de diversification dans nos menus. Sa bonne densité en vitamines : C, B9, en provitamine A; ainsi qu’en fibres, le rend précieux dans les menus minceurs. Il contribue à un meilleur équilibre nutritionnel et consommé régulièrement, il tient un rôle préventif vis-à-vis de certains cancers.

 

Choux rouge :

Le chou est l’un des légumes les moins énergétiques car il est très pauvre en calories. Il renferme seulement 22 calories pour 100g, ce qui fait de lui le partenaire minceur idéal ! Il regorge également d’antioxydants qui protègent contre les agressions extérieures. De plus, l’abondance de minéraux, comme le potassium, contribue aussi à nous garder en forme.

 

Histoire :

Choux romanesco :

Le chou romanesco, originaire de Rome est aussi  appelé : brocoli à pomme ou chou-fleur à tourelles. Il ressemble à la fois au brocoli et au chou-fleur; sa saveur est douce et sucrée. Le chou romanesco est cultivé en France depuis 1990.

Laisser un commentaire