Tomates noires de Crimée : couleur allant du pourpre foncé au vert sombre. Intérieur sombre. Sa saveur est exceptionnellement douce et sucrée. C’est la tomate préférée des enfants, car elle n’a pas d’acidité.

 

Tomates coeur de boeuf : La tomate Cœur de Bœuf est une variété référence d’origine italienne dont le fruit peut atteindre jusqu’à 350g, voire d’avantage selon les conditions de cultures. Cette variété convient parfaitement pour faire des tomates farcies, des jus de tomates, des soupes, des ratatouilles… mais elle se mange également nature comme toutes les autres tomates classiques. Sa chair d’une grande qualité gustative est très fine et pratiquement sans graines, elle a un goût très savoureux légèrement sucrée.

 

Tomates marmande : La tomate de Marmande est connue depuis la fin du XIXe siècle. C’est grâce à la maladie de la vigne, le phylloxéra, en 1863, que la tomate a pris une telle importance dans le paysage marmandais ! Les cultivateurs abandonnèrent alors le vignoble pour se reconvertir dans la tomate… Sa chair est consistante et très parfumée. Elle est très utilisée pour faire des tomates farcies.

Tomates charnues :  Elle est connue pour son apport en vitamine et en minéraux. En effet, elle contient du manganèse, du potassium, du cuivre et de la vitamine B3. De plus, elle serait capable selon des études, de diminuer le risque de cancer de la prostate et le risque de maladies cardiovasculaires. Qu’elle soit consommée cuite, en sauce, en conserve ou cru, c’est donc un excellent aliment pour l’organisme.

 

Tomates tigrées vertes : Tomate moyenne de couleur vert avec des rayures jaune – un goût poivré et salé en même temps. Connu aussi sous le nom ‘Verte Zébrée’ créée en 1954 par Tom Wagner, Californie. Elle est très juteuse.

 

Tomates cerises : La tomate cerise est un type de variété de tomate, cultivée comme cette dernière pour ses fruits de taille réduite consommés comme légumes, mais la plupart du temps toxiques, sauf certaines espèces. Les tomates cerises sont généralement considérées comme proches des précurseurs sauvages de la tomate cultivée.

 

Tomates rondes : Tomate moins gustative que la grappe, parfaite pour les sauces et plats cuisinés !

 

Tomates Cornues Andine : Tomate type andine a une forme de piment, allongée. Excellente variété pour faire des coulis, des sauces. Peut aussi servir pour faire des tomates confites ou des tomates séchées. La chair est pleine, avec peu de graines et peu de jus. Une de nos meilleures variétés tant sur le plan gustatif que productif. La tomate Andine cornue est une variété rapportée, il y a quelques années de la Cordillère des Andes par un collectionneur français.

 

Conservation : Conservez-les à température ambiante dans une corbeille de fruits.

Évitez le réfrigérateur qui leur fait perdre de leur saveur mais qui permet toutefois de les garder un peu longtemps.

 

Trucs et astuces :

Pelez-les : Elles ne sont pas traitées, mais si vous voulez en faire un coulis il est préférable de retirer la peau : avec la pointe d’un couteau, incisez le dessus des tomates et retirer les trognons. Plongez-les alors dans l’eau bouillante, jusqu’à ce que la peau commence à se fendiller (soit au bout de 10 à 20 secondes). Sortez-les et plongez-les dans de l’eau glacée. Retirez-les et retirez la peau juste en tirant dessus délicatement.

Epépinez-les : coupez-les en 2. Pressez-les légèrement en les tenant dans la paume de votre main. Terminer avec un couteau si besoin est.

Astuce : Pour faire mûrir très rapidement, placer les tomates dans un sac de papier à température ambiante.

  

Nutrition : Composée de près de 95 % d’eau, la tomate est idéale pour garder la ligne. De plus, elle présente un faible apport calorique (15 kcal/100 g) et favorise l’élimination des toxines. N’hésitez pas à la consommer en début de repas pour profiter de ses vertus apéritives. Sa note acidulée stimule les sécrétions digestives et prépare à la bonne assimilation du repas.

La tomate est une excellente source de vitamine C (18 mg/100 g) ainsi que de provitamine A ou carotène (0,6 mg/100 g) et de vitamine E (1 mg/100 g) aux vertus anti-oxydantes, qui stimulent les défenses de l’organisme. En outre, des études démontrent son action préventive contre le développement de certains cancers, notamment de la prostate et du poumon, grâce à sa forte teneur en lycopène, qui lui donne sa belle couleur rouge . Par ailleurs, sachez que la tomate cuite, en particulier dans un peu d’huile, en contient significativement plus que le fruit cru. A privilégier donc sauces, coulis, jus et même ketchup, pour faire le plein de ses bienfaits.

Sa peau et ses graines contiennent des fibres (1,2 g/100 g) qui stimulent le transit intestinal. Attention toutefois car elles sont souvent difficiles à digérer et peuvent être irritantes pour les intestins fragiles. Dans ce cas, il suffit de déguster uniquement la pulpe et le jus.

La tomate est très riche en minéraux et oligo-éléments, notamment en potassium (226 mg/100 g), qui contribue au bon fonctionnement rénal. Sa teneur en phosphore, calcium et magnésium est aussi intéressante.

 

Histoire :

C’est un “fruit-légume“, d’une plante d’Amérique Centrale. Découverte au Pérou par Christophe Colomb au XVème siècle, la tomate du mot Aztèque “tomatl”, s’est implantée en Europe un siècle plus tard. Mais la plante était considérée comme vénéneuse et ornementale. On ne la consomme que depuis le XVIIème siècle, et c’est aujourd’hui le légume le plus consommé en France après la Pomme de Terre, c’est également l’un des légumes le plus cultivé dans le monde. En France, il est interdit de cultiver des tomates transgéniques.

Fruit de la famille des solanacées, elle a longtemps été suspectée de toxicité : elle est utilisée jusqu’au XVIIIème siècle pour éloigner les moustiques ou comme plante ornementale. Appelée autrefois “pomme d’amour” et “pomme d’or” (nom d’ailleurs conservé en italien pomodoro), elle a d’abord gagné la confiance des Méditerranéens sous forme de sauces et coulis avant de devenir à partir des années 20 l’emblème des cuisines du Sud. En France, on cultive 550 000 tonnes de tomates ” de bouche “.

 

Laisser un commentaire